Retour à Réalisations


   
Cathy Adelman    
Pascale Bastide    
Reg Beatty    
Ghislaine Bureau    
Christine Chartrand    
Isabelle Chasse    
Lorraine Choquet    
Joan Collins    
Nane Couzier   relier  
Lilliane Daigle   art  
Odette Drapeau   et  
Lise Dubois   histoire  
Laurence Duffar      
Muriel Faille   Autour d'un livre de poète  
Hélène Francoeur   Noirs, bleus, sables  
Denyse Gérin-Lajoie   de Nane Couzier  
Monique Gosselin
Jacqueline Lellouche   du 21 septembre  
Renée Lévesque   au 27 novembre 2005  
Louise Mauger      
Lucie Morin      
Alisha Piercy   Musée du Château Ramezay  
Isabelle Poitras   280 rue Notre-Dame Est   
Claude Sauvageau   Montréal, Québec.  
Marie Joanne Sénécal      
Peter D. Verheyen   (514) 861-3708  


Pour souligner le 300e anniversaire du Château Ramezay, ainsi que la nomination de Montréal comme capitale mondiale du livre par l’UNESCO, le musée vous présente, en collaboration avec l’association internationale Les Amis de la Reliure d’Art, une exposition qui retrace l’évolution de la reliure d’art. Cette dernière s’adresse aux amoureux du livre qui se réjouiront de voir des exemples de reliures d’art, qu’elles soient rares, anciennes, bordées d’or, ou véritables objets d’art. L’exposition souligne le fait que le livre est porteur de message, témoin privilégié de l’histoire et un mode d’expression en révolution, de l’Antiquité à l’avènement des médias électroniques.

Cette exposition regroupe les artistes qui ont fait l'acquisition d'un exemplaire de Noirs, bleus, sables - livre de poète. Nous voulons, de cette façon, promouvoir les artistes du livre en même temps que les œuvres uniques qui découlent du travail de chacun.
 


Noirs, bleus, sables
Livre de poète de Nane Couzier

Un espace de création réservé aux artistes du livre


Noirs, bleus, sables a été conçu et réalisé pour les artistes du livre. Pour que chaque artiste inspiré(e) par un projet de création dans le cadre ouvert d'une manifestation collective, s'approprie, investisse et transforme un livre  numéroté et non relié, en une œuvre d'art unique et personnelle. L'auteure propose, au-delà d'un contenu, d'un thème, d'un but, une situation : le texte est "inscrit dans les pages" et non seulement imprimé ; le vide fait corps avec. Cet espace matériel et symbolique peut être rehaussé, dépassé, ou prolongé. Les artistes qui adhérent à cette proposition ont toute latitude quant à l'utilisation de la page (le papier), du livre (la succession des pages), de la publication (la référence culturelle aux arts du livre). Chacun (e) pourra dépasser la forme, transformer cet objet en un autre, qui s'y réfère et s'en distingue à la fois. Le texte propose des modulations, des variations, sans plus. Il pourrait être recadré par l'artiste dans un projet le débordant, bien loin de la correspondance habituelle texte / image.

Le projet poétique s'appuie sur l'exploration des correspondances mémoires/couleurs. Le texte du recueil est réparti en 5 parties soutenues par 5 couleurs associées à 5 polices de caractères différentes. L'orchestration (la mise en page) des textes propose aux artistes des espaces pré-structurés qui pourront ou non servir de repère pour l'élaboration de projets personnels. L'espace "multidirectionnel" du recueil (l'espace poétique doublé de sa mise en scène typographique) reste ouvert à tous les prolongements.
 

La Description du livre

Une édition originale

Réalisé par Édition d'art La Tranchefile en une version " boîtier d'attente", le recueil a été tiré à 120 exemplaires et achevé d'imprimer le 15 septembre 2001 à Montréal : typographie d'Isabelle Chasse; 20 exemplaires de 39,5 cm x 24,5 cm ont été imprimés au jet d'encre pigmenté par procédé Piezo sur papier
Archives Sundance couvert feutre 160 M sans acide (numéros I à XV); 100 exemplaires de 29 cm x 18 cm ont été imprimés en xérographie sur papier Archive Hammermill couvert 120 M sans acide (numéros 1 à 96).

Des extraits de Noirs, bleus, sables ont été diffusés dans le numéro 109 de la revue de poésie Estuaire en 2002. Une version augmentée du recueil a par ailleurs vu le jour en édition courante aux éditions du Vermillon en 2002 sous le titre "De la lumière blanche".